Viewing entries in
Nature

STORY ROOM 2 [en Amazonie]

Comment

STORY ROOM 2 [en Amazonie]

Ici et maintenant, on voudrait que Bruno Arbre soit là.
On le voudrait parce qu’on a des questions à lui poser. Sur les arbres, principalement, leurs noms, leurs couleurs en automne – mais pas que.
Il y a un tas de choses qu’on a posé, avec nous, sur la table.
Des questions pour Bruno, nos questions sans réponses.

Comment

Terre pelée [Angleterre]

Comment

Terre pelée [Angleterre]

La montagne a la boule à zéro. L’herbe est rasée par le vent. Pelée on dit. Comme si la terre pouvait perdre des lambeaux de peau quand elle a encore de l’herbe.

Comment

Sur le bord de la Baltique [Pologne]

Comment

Sur le bord de la Baltique [Pologne]

Sur le bord de la Baltique, il y a une forêt de pins et de bouleaux, des arbres aux corps blancs et aux feuilles légères. Quand le soleil se glisse penché entre les troncs tressés serrés, on disparaît du réel.

Comment

Au Jardin de la Reine

Comment

Au Jardin de la Reine

Ils chuchotent                                                   
                         frisson de feuilles
                         frôlements du lierre sur le tronc du chêne
Arbres secrets, silencieux

Comment

Crime de Lez-majesté

Comment

Crime de Lez-majesté

Le Lez se fait petit, presque oublier. Enfant obéissant abandonné dans un coin de la pièce
Il joue aux bateaux sans autre bruit que ses murmures

Ce poème raconte le Lez, cette rivière qui traverse Montpellier et envahit les rues chaque l'automne.

Comment

Le cri du Pacifique

Comment

Le cri du Pacifique

Je cherche une onomatopée pour te faire vivre l'effondrement des vagues, gueulant de creuver là, sur ce sable, hurlant et chialant toute leur eau contre ce destin misérable. Mais rien ne me vient - rien n'est assez juste. Alors je te laisse seul faire le travail : il faut que tu imagines un grondement sourd, animal...

Comment

Paroles d'arbre

Comment

Paroles d'arbre

Je n'ai rien à dire.
Le feu parle pour moi.
Les bûches d'un bouleau, ses bras, ses jambes, ses petites mains de brindilles, finissent de crever dans l'âtre.
Elles ne crient pas, les bûches.
Un arbre ça meurt en silence.

 

Comment