Les femmes de mon voyage [Égypte/Iran]

[Carnet de voyage 24/52 de l'année ]


Quand je pense aux droits des femmes
je pense à toutes celles que j'ai rencontrées derrière d'autres frontières
de l'autre côté d'une ligne culturelle un jour tracée sur un papier


Je pense à A. qui a été arrêtée dans la même voiture que l'homme qu'elle aimait,
un homme qui n'était ni son mari ni son frère ni son père
Un amour qui a marqué sa peau
250 coups de fouet

Je pense à M. qui a dû menacer de mettre fin à ses jours pour pouvoir se marier avec l'homme qu'elle avait choisi mais qui n'était pas du même rang qu'elle
Il y a des choix qu'on se voit refuser
Répudiée de sa famille

Je pense particulièrement à G.
G. qui se promenait en dedans avec des jupes courtes et des décolettés plongeants, en dehors comme la loi l'y obligeait, avec un voile et ce qu'on appelle là-bas un "manteau", une longue tunique aux manches et au col fermés

G. avait d'épais rideaux à ses fenêtres
G. connaissait mieux que moi les dernières chansons de pop américaines
G. regardait les mêmes séries et les mêmes films hollywoodiens mais avec les scènes de sexe floutées ou coupées - même sur les chaînes câblées
(À quoi ça tient ces choses-là? De pouvoir regarder à la télé des gens s'embrasser?)
Quand on s'est dit au revoir, elle m'a donné une jupe en cuir très courte d'un vert flashy
Je ne l'ai jamais portée (ce n'est pas mon style) mais ça n'a pas d'importance
Ce n'était pas une jupe qu'elle m'offrait
C'était quelque chose à ne jamais oublier

Et j'écris aujourd'hui en mini short
En clin d'oeil

 

🌟Ce texte est inspiré d'un voyage de France jusqu'en Iran en 2005, et particulièrement des séjours en Égypte et en Iran. Il s'inscrit dans le projet annuel "Carnet de voyage" : en 2018, je partage toutes les semaine un texte sur le thème du voyage sur ma page Facebook et le blog.

Pendant le reste de l'été, la suite de Carnet de voyage sera constituée d'anciens posts de blog sur la thématique du voyage. Elles seront visibles sur la page Facebook et via l'abonnement à la Magie des mots.

🌟 Pour être sûr.e de recevoir les prochains posts, les coups de coeur littéraires et autres surprises: abonne-toi à la Magie des mots: http://eepurl.com/cQLfKP
Tu recevras une fois par semaine une surprise dans ta boite mail

 

  pour ce texte, je n'ai pas de photos sans leurs visages, alors j'ai choisi ceci en souvenir de ces forces incroyables qu'elles déployaient (et qu'elles déploient encore...) chaque jour, des masques qu'elles sont contraintes de porter, de la hiérarchie sociale qui les empêche d'être qui elles sont vraiment

pour ce texte, je n'ai pas de photos sans leurs visages, alors j'ai choisi ceci en souvenir de ces forces incroyables qu'elles déployaient (et qu'elles déploient encore...) chaque jour, des masques qu'elles sont contraintes de porter, de la hiérarchie sociale qui les empêche d'être qui elles sont vraiment

Comment